Recette Tarte à la confiture de coings

by admin

Une petite tarte du dimanche avec le reste de confiture de coings préparée par ma maman, la meilleure pâtissière du monde! Oui je sais, je ne suis pas objective, mais c’est elle qui m’a transmis le plaisir de préparer de belles pâtisseries pour les partager avec les personnes qu’on aime !

Pour la pâte sablée:

– 250g de farine
– 125g de beurre à T° ambiante
– 100g de sucre
– 1 œuf
– 1 pincée de sel
– quelques gouttes d’arôme vanille

Pour la confiture de coings:

– 800g de coings
– 400g de sucre
– 200g d’eau
– 1/2 citron

Préparation:

Pour la confiture de coings:

Peler et épépiner les coings, avant de les couper en petits morceaux et de les placer dans une grande casserole avec l’eau, le sucre, et le jus de citron.

Faire cuire à découvert pendant 1h30 à 2h, tout en remuant régulièrement pour qu’elle ne colle pas au fond de la casserole.

Les coings vont devenir fondants, et la couleur va changer au fur et à mesure de la cuisson, jusqu’à devenir rouge/bordeaux, c’est que la confiture est prête.

Laisser refroidir complètement la confiture, avant de pouvoir en garnir le fond de pâte sablée.

Pour la pâte sablée:

Couper le beurre en petits morceaux et mettre dans la cuve du robot (ou dans un cul-de-poule), puis verser dessus la farine.

Sabler le beurre (travailler le beurre avec la farine pour obtenir une texture de sable) du bout des doigts, ou à la feuille avec le robot.
Une fois la texture souhaitée obtenue, ajouter le sel et le sucre, et mélanger sans trop travailler la pâte.

Pour finir, ajouter l’œuf dans la cuve du robot, ou pour un travail à la main faire une fontaine (un creux) au milieu du mélange farine / beurre, et travailler rapidement une dernière fois.

Pour plus de details voici la recette

Réunir la pâte pour former une boule.

Un travail trop prolongé de la pâte la rendra cassante et difficile à manier.

Fraser / fraiser la pâte, c’est-à-dire écraser la pâte avec la paume de la main contre le marbre pour éliminer tous des petits morceaux de beurre restant.

Former à nouveau une boule, filmer, et laisser reposer au frais pendant 1 heure.

Sortir la pâte du frigo et préchauffer le four à 180°.

Abaisser (étaler) la pâte en la soulevant régulièrement, sur une épaisseur régulière de 3/4 mm.

Le fait de la soulever régulièrement permet de s’assurer que la pâte n’accroche pas au marbre et de le fariner légèrement si besoin.

L’abaisse doit évidemment être plus grande que la taille du cercle pour pouvoir recouvrir également les bords.

Poser le cercle sur une plaque recouverte de papier sulfurisé puis foncer le cercle à tarte (mettre la pâte dans le cercle) préalablement beurré pour que la pâte y accroche parfaitement.

Piquer la pâte à la fourchette pour qu’elle ne gonfle pas à la cuisson.

Placer un morceau de papier sulfurisé sur la pâte et ajouter les billes de cuisson (à défaut remplacer par des pois ou des haricots), avant d’enfourner pour 15/20 minutes de cuisson, tout en surveillant la coloration.

Pendant ce temps, préparer « le quadrillage » en découpant des bandes avec le reste de pâte sablée, puis tresser délicatement sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Couper le surplus à l’aide du cercle à tarte ou d’un emporte pièce, pour obtenir un motif de la même taille que la tarte.

À la sortie du four, retirer le cercle du fond de tarte et poser sur une grille jusqu’à refroidissement complet.

Enfourner ensuite la plaque avec le motif quadrillé pour 8/10 minutes de cuisson, et laisser refroidir avant de le déplacer. Il reste délicat même après la cuisson.

Garnir la tarte avec la confiture de coings, puis déposer le quadrillage sur le dessus de la tarte, avant de préparer une bonne tasse de thé pour l’accompagner.

Tous à vos tabliers, il est temps de pâtisser! 

You may also like

Leave a Comment

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience de navigation , vous pouvez refuser l'utilisation des cookies. Accepter En savoir plus